Les animaux fantastiques (La bibliothèque de Poudlard)

Auteur : JK Rowling
Lu par : Théo Frilet
Durée : 1h55
Éditeur : Audible Studios


« Ce chef d’œuvre de Norbert Dragonneau, utilisé comme manuel scolaire à l’école de Poudlard depuis sa publication, rencontre un franc succès auprès des familles de sorciers depuis des générations. Les animaux fantastiques est une introduction incontournable aux créatures magiques du monde des sorciers.
Cet ouvrage d’une importance encore inégalée est le fruit des nombreux voyages de Norbert Dragonneau et de plusieurs années de recherche. Si les lecteurs de la série Harry Potter ne manqueront pas de reconnaître certaines de ces créatures (l’hippogriffe, le basilic, le magyar à pointes…), d’autres surprendront même les plus férus de magizoologie.
Venez découvrir la vie fascinante des créatures magiques du monde entier… »

Mon avis

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Audible pour ce partenariat.

Etant une grande fan d’Harry Potter et de tout ce qui gravite autour de cet univers, je ne pouvais vraiment pas passer à côté de ce livre audio (bien que le livre papier soit déjà dans ma bibliothèque ^^). J’étais assez curieuse de voir ce que donnait cette lecture audio notamment parce que dans  l’ouvrage papier que j’ai, il y a plusieurs illustrations des animaux présentés. Je me demandais donc comment Audible allait pouvoir faire pour pallier à ça.
Autre point (est-ce-qu’il en fallait vraiment un autre ?) qui a achevé de me convaincre : le choix du narrateur. En effet c’est Théo Frilet qui lit l’ouvrage. Son nom ne vous dit peut-être rien comme ça, mais il se trouve que c’est le doubleur français de l’acteur qui joue Norbert Dragonneau dans le film « Les animaux fantastiques ». Grosse valeur ajoutée donc.

J’avais déjà lu la version papier mais j’ai été ravie de me plonger une fois encore dans l’univers de JK Rowling. Au tout début de cet article je me demandais comment Audible allait pallier aux illustrations présentes dans la version papier. Eh bien à la place, il y a des bruitages en fond sonore pour imiter le cri des animaux qui nous sont présentés. Cela rend la lecture plus vivante je trouve, moins monotone qu’elle pourrait l’être étant donné que ce livre n’est pas une histoire à proprement parlé, mais un dictionnaire des animaux découverts par Norbert Dragonneau. En effet ce livre est, comme il le dit lui-même, « le fruit de longues années de voyages et de recherches« . L’énumération des animaux par ordre alphabétique ne plaira cependant pas à tout le monde. Il ne faut vraiment pas s’attendre à lire une histoire mais à lire un ouvrage plus scolaire, comme c’est d’ailleurs précisé en début de livre « Ce chef d’œuvre de Norbert Dragonneau, utilisé comme manuel scolaire à l’école de Poudlard depuis sa publication, rencontre un franc succès auprès des familles de sorciers depuis des générations. ».

Cette lecture audio pallie avec habileté aux plus qu’offrent la version papier. La lecture par Théo Frilet plaira à tous ceux qui ont vu les films et donne une vraie valeur ajoutée à ce livre audio. Les bruitages imitant le cris de certains animaux présentés vont également dans ce sens.

C’est une lecture qui m’a, encore une fois, conquise.

Publicités

Les jours de ton absence

 


Auteur :
Rosie Walsh
Nombre de page : 400
Genre : Contemporain
Éditeur : Les Escales

 

 


« Lorsque Sarah rencontre Eddie, son monde bascule. Ils sont faits l’un pour l’autre, elle en est certaine. Les jours qu’ils passent ensemble ressemblent à un rêve et, à 40 ans, Sarah a le sentiment que sa vie débute enfin. Quand Eddie, tout aussi amoureux, part à contrecœur pour un voyage prévu de longue date, tous deux se quittent en sachant qu’ils se reverront très vite. Pourtant, quelques jours plus tard, Eddie n’a toujours pas donné de signe de vie… Le portable de Sarah reste terriblement silencieux. Refusant d’écouter ses amis qui lui conseillent de passer à autre chose, Sarah met tout en œuvre pour comprendre la raison de ce silence.

Elle ne sait pas encore que la vérité la bouleversera et anéantira tous ses espoirs de renouer contact avec Eddie. À moins que… ? » 

 

Mon avis

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Les Escales pour l’envoi de ce livre (et les goodies qui l’ont accompagnés).

C’est une lecture qui me tentait beaucoup et que j’avais hâte de commencer. Le résumé et la couverture m’ont tout de suite parlés, je ne pouvais vraiment pas passer à côté de ce livre. Et je dois dire qu’en le commençant je ne m’attendais pas à être bouleversé à ce point et à autant apprécié. Ce roman a été un énorme coup de cœur et j’espère bien vous convaincre de le lire parce que, vraiment, il en vaut la peine. Il m’a fait passer par toute une palette d’émotion et, encore aujourd’hui, je n’arrive pas à me le sortir de la tête.

Dans Les jours de ton absence on fait la connaissance de Sarah. Elle vient de passer plusieurs jours merveilleux aux côtés d’Eddy. Elle a fait sa rencontre un peu par hasard et entre eux c’est le coup de foudre immédiat. Ils passent plusieurs jours vraiment magnifiques mais Eddy doit partir en vacances, qui sont prévues de longue date. Qu’à cela ne tienne, ils se verront à son retour. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu puisque dès son départ, Sarah n’a aucune nouvelle de lui. Appels, sms, messages facebook, elle tente par tous les moyens de le joindre mais tous restent sans réponse. Mais Sarah ne se décourage pas pour autant, impossible que ce garçon qu’elle connaît à peine soit comme tous les autres et la ghost. Elle n’y croit pas. Pour elle sa disparition est louche et inquiétante, tant pis si tout le monde tente de la raisonner et lui dit de passer à autre chose. Elle est déterminé à trouver les raisons de ce silence.

Avec ce livre, je m’attendais à une histoire d’amour plutôt banale et au final, l’autrice a vraiment su me surprendre. Ce dénouement a été une vraie surprise que je n’avais absolument pas vu venir. Difficile donc d’interrompre sa lecture une fois débutée, j’ai dévoré ce livre en une journée tant je voulais savoir le fin mot de l’histoire.

Cette lecture a été donc un énorme coup de cœur, comme je vous le disais plus tôt. Les personnages qui accompagnent Sarah m’ont énormément plu et donnent par moment une touche plus légère à cette histoire qui peut s’avérer très touchante et émouvante. L’amitié tient une grande place dans ce roman et c’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé.
On s’identifie facilement à Sarah, à ce qu’elle ressent par rapport au long silence que lui impose Eddy.

Une histoire qui ne manquera pas de vous surprendre donc, difficile à lâcher, qui vous fera passer du rire aux larmes.

« -Je suis tombé amoureux d’une femme pour qui j’aurais été capable d’abattre des immeubles entiers. Je l’ai aimée jusqu’au jour de sa mort. Je l’aime encore, après toutes ces années. Ça me fait encore souffrir aujourd’hui. […] Elle avait ce rire, qui commençait discrètement, comme un petit oiseau, sauf qu’après il prenait de l’ampleur et se transformait en quelque chose de vraiment pas très gracieux pour une femme. Où qu’elle aille, elle voyait ce que la vie avait de joyeux. […] Cependant, si c’était à refaire, je ne céderais pas. Je ne crois pas que l’amour soit forcément une explosion. Je ne crois pas qu’il doive être obligatoirement dramatique, vorace, ou correspondre aux mots absurdes que lui assignent les écrivains et les musiciens. Mais je crois que quand on sait, on sait. Et je savais, et je l’ai laissé filer sans vraiment me battre. Je ne me le pardonnerai jamais. »