Un mariage anglais

 

 

Auteur : Claire Fuller
Nombre de page : 428
Genre : Contemporain
Éditeur : Stock

 

 

 

« Ingrid a 20 ans et des projets plein la tête quand elle rencontre Gil Coleman, professeur de littérature à l’université. Faisant fi de son âge et de sa réputation de don Juan, elle l’épouse et s’installe dans sa maison en bord de mer.
Quinze ans et deux enfants plus tard, Ingrid doit faire face aux absences répétées de Gil, devenu écrivain à succès. Un soir, elle décide d’écrire ce qu’elle n’arrive plus à lui dire, puis cache sa lettre dans un livre. Ainsi commence une correspondance à sens unique où elle dévoile la vérité sur leur mariage, jusqu’à cette dernière lettre rédigée quelques heures à peine avant qu’elle ne disparaisse sans laisser de trace. »

 

Mon avis 

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Stock pour l’envoi de ce livre.

Un mariage anglais nous raconte l’histoire de Flora et Nan avec leur père Gil. Un incident oblige Flora à rentrer dans la maison de son enfance auprès de sa sœur et de son père. Leur mère, Ingrid, a disparu depuis bien longtemps déjà et personne ne sait ce qui lui est arrivé. Aucun des trois n’est le même depuis la disparition d’Ingrid. Ne pas savoir ce qu’il s’est passé, si elle est encore vivante ou non est dur pour chacun d’eux. Leurs questions sont sans réponse et c’est bien ça le pire pour eux.
En parallèle, on retourne au tout début de l’histoire d’amour entre Gil et Ingrid grâce aux lettres qu’elle a écrites et qu’elle a caché dans les livres de la maison.

Ce va et vient entre passé/présent à l’aide des lettres est un procédé qui m’a énormément plu puisqu’il permet de garder le suspense sur la disparition d’Ingrid jusqu’à la toute fin, tout en nous montrant les conséquences que cela a pu entraîner pour nos protagonistes.
C’est quelque chose que j’adore en général et cette fois n’a pas dérogé à la règle. Ce procédé fonctionne très bien ici et est très bien exploité. Grâce à celui-ci on comprend et connaît plus en détail Ingrid.
Les lettres qu’elle laisse permettent de répondre aux interrogations que l’on peut se poser et surtout, grâce à elles, on comprend mieux Ingrid, son ressenti, ses pensés et ce à quoi elle a du faire face. Ce n’est pas tout, les lettres nous montrent également une autre facette des personnages. En effet entre le passé et l’histoire qu’on suit au présent, beaucoup de choses ont changé et nos personnages ne sont plus les mêmes. On les voit d’une manière totalement différente en sachant comment ils étaient de part le passé.

Cette histoire m’a plu de bout en bout. Difficile de lâcher ce livre tant on veut savoir ce qui a bien pu se passer. On ne s’ennuie pas une seconde, il y a beaucoup de rebondissements et de révélations auxquelles on ne s’attend vraiment pas.

Je n’ai qu’un conseil à vous donner, celui de vous plonger dans cette histoire touchante et surprenante.

 

« Un livre ne prend vie que lorsqu’il entre en interaction avec un lecteur. »

« -C’est dur de vivre dans l’espoir et le chagrin à la fois. […] De continuer à imaginer qu’un jour nous rentrerons à la maison et qu’elle sera là à nous attendre dans la véranda, tout en apprenant à vivre avec l’idée qu’elle est morte. »

« Oubliez toutes ces foutaises d’édition originales, d’exemplaires dédicacés, cela n’a aucun sens. Tout ce qui compte dans le roman, c’est le lecteur. Sans lecteur, le livre n’a aucun intérêt, par conséquent, le lecteur est au moins aussi important que l’auteur, si ce n’est plus. Mais souvent, la seule façon de savoir ce qu’un lecteur a pensé, c’est qu’il a traversé pendant la lecture, est d’observer ce qu’il a laissé derrière lui. Tous ces mots – Gil embrassa d’un large geste la table, la pièce, la maison tout entière – parlent des lecteurs. »

Publicités

2 réflexions sur “Un mariage anglais

  1. peluche0706 dit :

    Je suis en train de le terminer. Je fais une petite pause. J’ai hâte de connaître la fin. J’avoue qu’au début,j’ai trouvé que l’histoire était un peu lente à démarrer. .. Mais la ca va mieux.

    J'aime

    • echappee_litteraire dit :

      Oh j’espère que la fin te plaira alors ! J’ai hâte de voir ton article sur ce livre, si tu en fais un 🙂
      Merci de ton commentaire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s